logoCollectif de Recherche International et de Débat sur la Guerre de 1914-1918

Bio-bibliographie: Jean-François Jagielski

Articles récents :

Prisons et prisonniers militaires, par Valériane Milloz


RSS Actualités :

 

RSS Dernières recensions:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Né le 15 juillet 1962.

Etudes secondaires dans le département du Nord.

Hypokhâgne et khâgne au lycée Faidherbe de Lille.

Ecole normale de Lille et licence de Lettres modernes (Lille III).

1989 : Arrivée dans le département de l’Aisne.

1989 – 1992 : Visite de la carrière de Confrécourt. Un « déclic » se produit à la vue des traces rupestres laissées par les soldats de la Grande Guerre. Effet durable, semble-t-il… Etude approfondie du contexte historique de l’offensive du général Nivelle sur le Chemin des Dames. Recherches aux Archives départementales de l’Aisne et au Service historique de l’Armée de Terre. Fréquentes visites sur l’ensemble des sites de la Grande Guerre du front ouest. Très nombreux « séjours » sur le Chemin des Dames. Le début aussi de nombreuses lectures de témoignages de soldats de la Grande Guerre et d’études historiques touchant à cette période. Parallèlement, poursuite de recherches sur la Collaboration en France durant le second conflit mondial et d’ouvrages touchant à l’histoire de la mort en Europe de l’antiquité jusqu’à la période contemporaine.

1991 – 2005 : Rencontre avec Thierry Hardier. Participation à l’inventaire des traces rupestres laissées par les soldats de la Grande Guerre dans les carrières souterraines du Soissonnais et du Noyonnais dans le cadre de la thèse de Thierry Hardier. Visites de centaines de carrières…

1993 : Adhésion à l’association Danses macabres d’Europe. Participation à l’inventaire général d’art macabre réalisé par cette association. Découverte et lecture de Témoins de Jean-Norton Cru du fait de sa réédition.

1994 : Publication d’une communication intitulée « Morts pour la France… Gestion de la mort au lendemain de la Première Guerre mondiale » pour l’association Danses macabres d’Europe. Participation à l’inventaire d’art macabre et à l’inventaire bibliographique réalisé par cette association.

1995 : Organisation d’un stage de formation continue Education nationale intitulé « Traces de la Grande Guerre dans le département de l’Aisne ». Dans le cadre de ce stage, première rencontre avec Noël Genteur, maire de Craonne.

1996 : Communication concernant la danse macabre de Guiscard (Oise), œuvre de l’architecte amiénois Gérard Ansart réalisée durant l’après-guerre pour l’Association Danse macabres d’Europe ; participation au dossier de classement de cette œuvre à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques (DRAC Picardie). Publication d’un article sur cette œuvre dans l’ouvrage de Bertrand et Hélène Utzinger intitulé Itinéraires des danses macabres aux éditions Jean-Michel Garnier. Mise en chantier en collaboration avec Thierry Hardier de l’ouvrage intitulé Combattre et mourir durant la Grande Guerre (1914-1925).

1997 : Participation aux démarches pour le classement de la danse macabre de Chepoix (Somme). Cette œuvre qui évoque directement la Grande Guerre a également été réalisée durant l’après-guerre par l’architecte amiénois.

1998 : Recherche de textes littéraires accompagnant l’œuvre gravée d’Otto Dix dans le cadre des commémorations du 80e anniversaire de l’Armistice pour le musée de Soissons.

2000 : Formation continue des guides-conférenciers agréés par le Ministère de la Culture de la ville de Soissons sur la Première Guerre mondiale dans le département de l’Aisne.

2001 : Publication de l’ouvrage Combattre et mourir pendant la Grande Guerre (Imago, 2001 ; 2e édition revue et corrigée, 2004). Cet ouvrage reçoit en 2002 le prix Afforty lors du 15e Salon du Livre d’Histoire de Senlis.

2002 : Rédaction en collaboration avec Thierry Hardier de l’article « Les disparus de la Grande Guerre : l’impossible deuil » publié en juin 2005 dans la revue Quasimodo n° 9, Corps en guerre 2. Imaginaires, idéologies, destructions. Mise en chantier des recherches pour un projet de publication intitulé Le Soldat inconnu. Invention et postérité d’un symbole.

2002 – 2004 : Rencontre avec les auteurs de l’ouvrage dirigé par Nicolas Offenstadt, Le Chemin des Dames. De l’événement à la mémoire (Stock, 2004). Visites de différents sites du Chemin des Dames avec les historiens participant au projet. Des sites à faire découvrir et puis d’autres à découvrir ou redécouvrir… Mise en chantier de l’inventaire informatisé des plaques et monuments commémoratifs du Chemin des Dames. Publication dans cet ouvrage d’un article intitulé « Mémoire collective / Mémoire individuelle : les monuments commémoratifs du Chemin des Dames après la guerre ».
Participation au colloque de Soissons et Craonne, « La Grande Guerre. Pratiques et expériences ».

2005 : Publication de « Modifications et altérations de la perception du temps chez les combattants de la Grande Guerre » dans les actes de ce colloque (Rémy Cazals et al., La Grande guerre. Pratiques et expériences, Privat, 2005).
Publication avec Thierry Hardier d’un article sur le monument allemand de Pancy-Courtecon dans La Lettre du Chemin des Dames n° 6.
Publication de l’ouvrage Le Soldat inconnu. Invention et postérité d’un symbole (co-édition Imago – Ministère de la Défense, 2005).
Adhésions au CRID 14-18. Prise en charge de l’organisation et de la mise à jour d’une bibliographie d’ouvrages historiques touchant à la Grande Guerre pour ce site, avec Fabrice Pappola puis avec Alexandre Lafon.

2007 : Publication dans Les Chemins de la Mémoire n°176 d’un article intitulé « Le choc de l’offensive Nivelle au Chemin des Dames ». 
Participation au colloque des 9 et 10 novembre, « Obéir-désobéir. Les mutineries de 1917 en perspective » (CRID 14-18). Communication intitulée « Entre fiction et réalité, la rumeur des Annamites massacrant les Parisiennes ». Membre du comité d’organisation de ce colloque.

2008 : Publication pour la revue Matériaux pour l’histoire de notre temps n° 91 (BDIC, juillet-septembre 2008) d’un article intitulé « Entre gratitude forcée, rejet et coercition : les travailleurs coloniaux de la Grande Guerre. »
Publication, en collaboration avec Thierry Hardier, de l’ouvrage intitulé Les monuments commémoratifs de la Grande Guerre dans le nord-est de l’Oise aux éditions Edhisto (2008). Publication d’un article intitulé « Ch’tis, méridionaux, Béarnais… Le grand brassage sur le front » dans le numéro spécial du Conseil général de l’Aisne intitulé De guerre lasse 1918. Publication d’une communication intitulée « Entre fiction et réalité, la rumeur des Annamites massacrant les Parisiennes » in André Loez et Nicolas Mariot (dir.) Obéir-désobéir. Les mutineries de 1917 en perspective (La Découverte, 2008).

2009 : Publication d’un article intitulé « Au nom de tous les autres et pour une même cause : l’ « Internationale » des soldats inconnus (1920-2000) » dans Les Chemins de la Mémoire n° 199 (novembre 2009).
Publication dans l’ouvrage collectif dirigé par Gilles Boëtsch, Antoine Champeaux, Eric Deroo et Christian Benoît, Le sacrifice du soldat : corps martyrisé, corps mythifié (ECPAD-CNRS Editions, 2009) d’un article intitulé « Emergence d’un motif littéraire dans les années 1920 : le « réveil des morts. » »
En collaboration avec Marie Llosa, projet pédagogique pour le primaire (cycle 3) centré sur le patrimoine de la Grande Guerre du plateau de Nouvron-Vingré (Aisne).

2010 : En collaboration avec Denis Rolland, un article intitulé « En terminer avec l’affaire du Chemin des Dames ? La commission Brugère (1917-1927) » (à paraître)

Imprimer Version imprimable