logoCollectif de Recherche International et de Débat sur la Guerre de 1914-1918

Bio-bibliographie: Olaf Mueller

Articles récents :

Prisons et prisonniers militaires, par Valériane Milloz


RSS Actualités :

 

RSS Dernières recensions:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Né en 1968

Etudes de langues et littératures romanes, de littératures comparées et d’histoire à Francfort (Main), Lyon, Berkeley, Gênes et Paris. Auteur d’une thèse de doctorat sur le roman pacifiste de l’entre-deux-guerres. Actuellement chercheur en littératures comparées à l’université de Iéna. A participé depuis 2002 au groupe de travail qui a préparé la publication du livre sur le Chemin des Dames sous la direction de Nicolas Offenstadt et y a contribué avec un article sur les reflets littéraires du CDD en France et en Allemagne. Co-auteur du livre Frères des tranchées (Perrin 2005), auquel a contribué aussi Rémy Cazals. Travaux sur la digestion culturelle de la Grande Guerre en Europe, notamment en France, Allemagne et Italie, et sur la littérature de l’exil dans l’entre-deux-guerres.
Autres centres d’intérêt : les structures des tranferts culturels entre la France, l’Allemagne, l’Angleterre et l’Italie et ses agents autour de 1800, notamment Germaine de Staël et Ugo Foscolo ; littérature européenne et expérience de l’exil après la Révolution française ; histoire des philologies modernes.

Publications :

Livres :

  • Zur Geschichte und Problematik der Nationalphilologien in Europa. 150 Jahre Erste Germanistenversammlung in Frankfurt am Main (1846-1996), sous la direction de Frank Fürbeth, Ernst Erich Metzner, Pierre Krügel et Olaf Müller, Tübingen, Niemeyer, 1999.
  • Traditionen der Entgrenzung. Beiträge zur romanistischen Wissenschaftsgeschichte im 20, Jahrhundert, sous la direction de Frank Estelmann, Pierre Krügel et Olaf Müller, Frankfurt am Main, Peter Lang, 2003.
  • Der unmögliche Roman. Antikriegsliteratur in Frankreich zwischen den Weltkriegen, Frankfurt am Main, Stroemfeld 2005.
  • " Brother Boche " in Marc Ferro (dir.), Frères de tranchées, 1914–1918, Paris, Perrin, 2005.

Articles :

  • " Heine, die französische Germanistik und das‚ andere Deutschland‘ in der Emigration: Zu Edmond Vermeils Henri Heine. Ses vues sur l’Allemagne et les révolutions européennes (1939)“, in Andrea Hohmeyer / Jasmin S. Rühl / Ingo Wintermeyer (Hg.), Spurensuche in Sprach- und Geschichtslandschaften. Festschrift für Ernst Erich Metzner, Münster, LIT-Verlag, 2003, pp.437–453.
  • " L’école de bons Européens et les mauvais élèves : Ernst Glaeser et la littérature de guerre allemande dans Europe pendant l’Entre-deux-guerres". http://www.europe-revue.info/histoire/etudes/mueller.htm.
  • " Die Commedia all’italiana und der Krieg : Mario Monicellis, La Grande Guerra (1959) ", in Italienisch, n.51, Mai 2004, pp104–115.
  • " Cette craie blanche, comme un squelette... Représentations littéraires du Chemin des Dames en France et en Allemagne" in Nicolas Offenstadt (dir.), Le Chemin des Dames, de l’événement à la mémoire, Paris, Stock, 2004, pp.321–340.
  • " Le Feu (1916) de Barbusse : la "vraie bible" des poilus. Histoire de sa réception avant et après 1918" in Rémy Cazals, Emmanuelle Picard, Denis Rolland (dir.), La Grande Guerre. Pratiques et expériences, Toulouse, Privat 2005, pp.131–140.
  • " Zur Ökonomie des literarischen Skandals im Entre-deux-guerres: Antikapitalismus, Naturalismus und Geschlechterpolitik in Victor Marguerittes Trilogie La femme en chemin (1922–1924) " in Grenzgänge. Beiträge zu einer modernen Romanistik, n.12, 2005, pp. 69–81.

Imprimer Version imprimable