Bienvenue sur le site du Crid 14-18

Né en 2005, le Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914-1918 est une association de chercheurs qui vise au progrès et à la diffusion des connaissances sur la Première Guerre mondiale. Pour cela, il met à la disposition de tous des textes et des outils scientifiques et pédagogiques, ainsi qu’un dictionnaire en ligne des témoignages. On peut accéder à ces différentes rubriques par le menu latéral.

Parution: « L’ordinaire de la guerre » (Revue Agone, n°53)

Le n° 53 de la revue Agone, intitulé  « L’ordinaire de la guerre », est coordonné par François Buton, André Loez, Nicolas Mariot et Philippe Olivera.

Télécharger la table des matières détaillée, les résumés des articles et l’éditorial expliquant le titre du numéro.

Parution : 14/03/2014
ISBN : 9782748902037
Format papier – 208 pages (15 x 21 cm) 20.00 €

Philippe Olivera, « Histoire des violences et violence (sociale) de l’histoire. À propos de la “nouvelle histoire” de la Grande Guerre »

Blaise Wilfert, « Aux sources d’une histoire controversée : une lecture de 14–18 Retrouver la guerre de Stéphane Audoin-Rouzeau et d’Annette Becker »

François Buton, « Norbert Elias ou la Grande Guerre du sociologue »

André Loez, « Vers une histoire au plus proche des situations sociales ? Entretien avec Claire Zalc sur l’histoire récente de la Shoah »

Claudine Vidal, « Enquêtes au Rwanda. Questions de recherche sur le génocide tutsi »

Dimitri Chavaroche & André Loez, « “L’opération a été bien menée et vigoureusement exécutée”. Un compte-rendu de coup de main à l’été 1916 »

Nicolas Mariot, « Comment faire une histoire populaire des tranchées ? »

Pour commander le numéro

Soutenance de la thèse de Cédric Marty: « à la baïonnette! » approche des imaginaires à l’épreuve de la guerre 1914-1918 (8 février, Toulouse)

Le samedi 8 février 2014 à 14h, Cédric Marty soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés :

 

« A la baïonnette ! »

Approche des imaginaires à l’épreuve de la guerre 1914-1918

 

devant un jury composé de

 

M. Rémy CAZALS – Université Toulouse II – Le Mirail

M. Jean-François CHANET – Institut d’études politiques de Paris

M. Antoine PROST – Université Paris I – Panthéon Sorbonne

M. John HORNE – Trinity College Dublin

M. Jean-Marc OLIVIER – Université Toulouse II – Le Mirail

 

Université de Toulouse – Le Mirail Maison de la Recherche

5, allées Antonio-Machado 31058 TOULOUSE Cedex 9 salle D28

 

 

« De la guerre comme affrontement historiographique… » RV de Blois en vidéo & audio

Vidéo du débat du jeudi 10 octobre, « De la guerre comme affrontement historiographique » avec Damien BALDIN, Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale, André LOEZ, professeur en classes préparatoires à Paris, membre du CRID 14-18, Nicolas MARIOT, chargé de recherches, CNRS, Hervé MAZUREL, maître de conférences à l’université de Bourgogne, Emmanuel SAINT-FUSCIEN, maître de conférences, EHESS.

Nicolas Mariot à la « Fabrique de l’Histoire » : à (ré)écouter ici

Vivre en temps de guerre. L’Aude de 1914 à 1918. Exposition présentée aux Archives départementales de l’Aude à Carcassonne, du 9 avril au 14 juin 2013

Vivre en temps de guerre. L’Aude de 1914 à 1918

 

Exposition présentée aux Archives départementales de l’Aude à Carcassonne, du 9 avril au 14 juin 2013

 

expo Vivre en temps de guerre (pdf)

Au cours des vingt dernières années, les Archives départementales de l’Aude ont à diverses reprises organisé des manifestations autour de l’histoire de la Première Guerre mondiale (expositions, lectures d’archives, conférences et colloques). L’importance de ce premier conflit mondial, guerre totale qui vit périr des millions d’hommes et dont on mesure seulement aujourd’hui l’impact diplomatique, politique et économique, explique pour une large part l’intérêt porté par les générations actuelles à ce passé pourtant déjà lointain. Les productions littéraires (romans, bandes dessinées, travaux scientifiques, etc.) et cinématographiques, les sites internet consacrés à ce thème mêlant généalogie et histoire locale, les publications de lettres et de journaux de guerre sont autant de témoignages de la vitalité de la mémoire de 14-18 en ce début du XXIe siècle.

 

Au moment où nous apprêtons à commémorer le centenaire du premier conflit mondial, il a semblé nécessaire d’aborder un aspect moins connu de la Première Guerre mondiale : la vie à l’arrière du front. Comment vivait-on la guerre dans l’Aude ? Tel est le thème abordé dans l’exposition présentée aux Archives départementales du 9 avril au 14 juin 2013. Au travers de documents d’archives (et notamment des très belles affiches de propagande commandées par l’Etat à de grands artistes comme Poulbot, Adler ou Jean Droit ; livres d’or tenus par les instituteurs à la demande d’Albert Sarraut en 1914, etc.), d’objets, de cartes postales et de photographies, l’exposition évoque l’Union sacrée qui abolit un temps les clivages politiques ; les mesures d’exception (mise en place d’un régime de censure et de propagande, surveillance des étrangers) ; l’ombre que fait peser la guerre sur la vie de tous (arrivée des réfugiés, relations des familles avec les soldats sur le front, installation d’hôpitaux pour accueillir les blessés) et la mobilisation de tous ceux de l’arrière pour assurer la victoire (emprunts, front économique, ravitaillement, œuvres de guerre).

 

L’exposition est complétée par la publication d’un catalogue richement illustré (20 €).

 

Entrée libre du lundi au jeudi de 8 h 30 à 17 h 30 et le vendredi de 8 h 30 à 16 h 30
Pour plus d’informations se renseigner auprès des Archives départementales

Le portail de la Mission du Centenaire est ouvert : www.centenaire.org

Une Mission pour le centenaire

2014 verra démarrer le cycle commémoratif du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Dans ce cadre, un Groupement d’intérêt public (GIP) intitulé Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale est chargé par le gouvernement de mettre en œuvre les commémorations à l’échelle nationale et des territoires, en lien avec les pays inscrits dans cette dynamique mémorielle.

Plusieurs membres du CRID1418 sont impliqués à la fois dans l’organisation de cette Mission du centenaire de ma Première Guerre mondiale et dans la multitude des projets et manifestations prévues pour 2014.

Un portail dédié

Le portail officiel du Centenaire de la Grande Guerre est désormais accessible dans une première version. Edité par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, il propose des informations culturelles, scientifiques, pédagogiques et touristiques.

L’objectif du portail centenaire.org est d’offrir aux internautes des ressources à la fois pratiques et historiques dans le cadre d’un événement mémoriel majeur. Il s’adresse à tous les publics, du passionné des enjeux de mémoires, au spécialiste de 14-18, en passant par l’enseignant et l’amateur d’histoire.

La structure de centenaire.org sera régulièrement mise à jour tout au long de l’année 2013 et proposera de nouveaux outils. Il s’enrichira notamment des projets portés par l’ensemble des personnes, établissements et structures engagés dans le Centenaire. Dès 2014, le portail sera en ordre de marche pour devenir le principal support numérique du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Alexandre Lafon

« 14-18 à hauteur d’homme : les combattants dans la Grande Guerre » – rencontres à Nailloux (Haute-Garonne), 22 février 2013

22 février 2013 à Nailloux

« 14-18 à hauteur d’homme : les combattant22ans la Grande Guerre »

Rencontres autour des carnets de guerre de Gaston Mourlot (éd. Edhisto)

Programme

–          Présentation du témoignage de G. Mourlot, par P. Molin, son petit-fils.

–          1916, Verdun à hauteur d’homme. Travail réalisé par des élèves de troisième du collège Condorcet de Nailloux (31), présenté par C. Marty.

–          Intervention de R. Cazals sur les témoignages de combattants.

 

 

Gaston Mourlot, un ouvrier-artisan en guerre

Un ouvrier-artisan en guerre – Les témoignages de Gaston Mourlot 1914-1919, édition Edhisto, 2012, 559 p.

Texte présenté par Jean-François JAGIELSKI, Alexandre LAFON et Marie LLOSA
Cartes réalisées par Philippe OLIVERA ; édité par Yann PROUILLET
Postface par Rémy CAZALS  aux éditions Edhisto

Gaston Mourlot, artisan-ouvrier parisien, combattant d’infanterie puis soldat du Génie mobilisé en première ligne, simple fantassin puis sergent, a laissé de sa guerre plusieurs témoignages : 10 carnets de guerre, des dizaines de croquis, des centaines de photographies mais aussi de l’artisanat de tranchée et même un herbier.
Mis à disposition d’un large public sous l’égide du CRID 14-18, ce corpus exceptionnel, révélant le parcours de guerre de Gaston Mourlot, devient un des témoignages les plus complets édités pour la période 1914-1919.

Un ouvrier-artisan en guerre est un livre de 559 pages, 315 illustrations et 4 cartes, format 21×30 cm
Prix unitaire : 25 € (port offert)

Pour en savoir plus, consulter le Dossier de presse

Bulletin de commande :

 

 

10e journée du livre de Craonne, le 11 novembre 2012

L’Histoire de la Grande Guerre  a rendez-vous à Craonne (Aisne) le dimanche 11 novembre 2012 en Mairie de Craonne

Télécharger le programme complet de la 10e journée du livre :

10ème journée du livre de Craonne nov 12 programme

 

10 H    Ouverture de la 10ème JOURNEE DU LIVRE par Noël Genteur,  Maire de Craonne

Matinée : L’actualité du témoignage  …

 

10 H 15 : 1914-1918 Le temps de nous aimer, Thierry Secrétan, Editions de la Martinière, 2012.

En septembre 1914 un père (62 ans) et son unique fils (26 ans) s’engagent comme simples soldats pour la durée de la guerre. Ils servent au même canon dans l’Aisne, en Champagne, en Argonne, dans la Somme, en Alsace. Thierry Secrétan, leur petit-fils et arrière petit-fils, a retrouvé intacts dessins, photographies, et correspondances.

 

11 H : Reviens vite : La vie quotidienne d’une famille française pendant la guerre de 14, Marie Favre.

Le dimanche 2 août 1914, le mari, capitaine d’artillerie, est mobilisé. Commence alors avec sa femme une correspondance régulière qui va durer 4 ans et demi. Chronique d’une famille industrielle de l’Est de la France, notamment des Vosges. Marie Favre fait partie des 28 petits-enfants de ce couple.

11 H 30 :

Écrire sa guerre : Témoignages de soldats canadiens-français, 1914-1919. Michel Litalien, Outremont, Athéna éditions, 2011

Mon journal. France-Belgique, 1915-1916 Francœur Georges-Ulric. Texte inédit, établi et annoté par Michel Litalien, Outremont, Athéna éditions, 2011.
Gestionnaire du réseau des musées des Forces canadiennes à la Direction Histoire et Patrimoine, Michel Litalien fait œuvre utile d’historien  avec ces livres présentant de rares et souvent inédits témoignages de soldats canadiens-français.

12 H Un ouvrier-artisan en guerre. Les témoignages de Gaston Mourlot. 1914-1919. Moyenmoutier, Collectif CRID 14-18 Rémi Cazals, Jean-François Jagielski, Alexandre Lafon, Marie Llosa, Philippe Olivera, Yann Prouillet, Editions Edhisto, 2012.

Témoignage original d’un artisan-ouvrier parisien, qui donne à « lire » « sa » guerre à travers différentes productions : carnets, lettres, photographies, dessins et … un herbier.

 

Après-midi : Coup de projecteur sur un récit …

 

14 H

La bataille d’occident, Eric Vuillard, Actes sud Littérature, 2012 .

L’auteur revisite à sa manière historique, politique et polémique le premier conflit mondial: « un livre stimulant et au langage étincelant »  Le Magazine littéraire, juin 2012.

 

L’actualité du livre d’histoire de 14-18…

 

14 H 30 La première guerre d’Hitler, Thomas Weber, Perrin, 2012

Professeur d’histoire contemporaine (Universités d’Aberdeen et d’Harvard), l’historien britannique Thomas Weber bouscule la vulgate selon laquelle le premier conflit mondial serait la matrice de l’idéologie d’Hitler et du nazisme. Il nous invite à une relecture complète de la personnalité du Führer et de son ascension au pouvoir. Un ouvrage très documenté, un appareil scientifique irréprochable. Décapant !

 

15 H 30 Nivelle, l’inconnu du Chemin des Dames, Denis Rolland, Imago, 2012.

Présentation – Débat

Denis Rolland s’attache à retracer le parcours et la psychologie du Général Nivelle, considéré comme le responsable du désastre du Chemin des Dames. Spécialiste de la Grande Guerre et historien des mutineries de 1917, il appuie cette investigation sur une documentation militaire désormais pleinement accessible, enrichie par le recours à des archives privées.

 

16 H 30  Vivre et mourir dans les tranchées de la Grande Guerre, Rémy Cazals, André Loez, Texto, Editions Tallandier, 2012.

Ce livre s’intéresse aux hommes des tranchées, les fantassins, aux hommes ordinaires. Les valeurs qui apparaissent dans leurs récits sont celles de la vie civile en temps de paix, confrontée aux exigences d’une guerre inhumaine (voir pages suivantes).

 

17 H Le Chemin des Dames (dir.) Nicolas Offenstadt, Editions Perrin, 2012

17 historiens, entre l’archive et le terrain, ont mené une enquête qui est un essai d’histoire totale : tous les aspects de l’expérience combattante sont passés au crible de l’analyse. Avec cette réédition, il s’agit TOUJOURS de lever et d’expliquer l’oubli qui frappa dans le passé un lieu de bataille de la Première Guerre mondiale : le Chemin des Dames (voir pages suivantes).

 

17 H 30 /18 H Clôture de la  10ème Journée du livre de Craonne

 

Toute la journée: signatures de livres * sur 14/18 (livres d’Histoire, romans, albums, BD …)

Les auteurs des interventions et les membres du Crid 14-18 dédicaceront leurs ouvrages qui seront disponibles à  la vente. Sur place, des libraires avec une large sélection d’ouvrages récents et anciens sur 1914-1918, des éditeurs, des bouquinistes …

Et … Présence de Thierry Bourcy, romancier et scénariste, qui dédicacera sa série policière « Les aventures de Célestin Louise, flic et soldat »

 

Boissons et petite restauration sur place.               Entrée libre et gratuite.

 

Contact: Mireille Rousseau 06 75 79 38 92   journeedulivredecraonne@laposte.net