Parution : À l’assaut ! La baïonnette dans la Première Guerre mondiale

Le chercheur du CRID 14-18 Cédric Marty vient de publier un ouvrage issu de sa thèse sur les usages et les représentations de la baïonnette au cours de la Grande Guerre.

Baïonnette au canon ! » « En avant, à la baïonnette ! » Les conscrits de 1914 sont d’abord des fantassins, préparés à faire la preuve de leur bravoure lors d’assauts et de combats au corps à corps à l’arme blanche, où ils surpassent leurs ennemis et remportent la victoire.
Pourtant, dans les tranchées, la réalité est tout autre. Sur un champ de bataille bien peu propice à l’héroïsme et face à la puissance destructrice des pluies d’obus, au feu de l’artillerie, aux attaques chimiques et aux raids de l’aviation, les soldats tombent en masse et sont tués à distance dans une guerre résolument moderne.
Par-delà les mythes et les images d’Épinal, à hauteur d’hommes, la véritable histoire d’une arme devenue paradoxalement l’emblème de la Première Guerre mondiale.

Le livre a d’ores et déjà été remarqué par Frédéric Pagès dans Le Canard enchaîné du 3 octobre. Son compte-rendu est à découvrir ici.

Les références :

Cédric Marty, À l’assaut ! La baïonnette dans la Première Guerre mondiale, Editions Vendémiaire, 312 pages, 23 euros

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code