Vivre en temps de guerre. L’Aude de 1914 à 1918. Exposition présentée aux Archives départementales de l’Aude à Carcassonne, du 9 avril au 14 juin 2013

Vivre en temps de guerre. L’Aude de 1914 à 1918

 

Exposition présentée aux Archives départementales de l’Aude à Carcassonne, du 9 avril au 14 juin 2013

 

expo Vivre en temps de guerre (pdf)

Au cours des vingt dernières années, les Archives départementales de l’Aude ont à diverses reprises organisé des manifestations autour de l’histoire de la Première Guerre mondiale (expositions, lectures d’archives, conférences et colloques). L’importance de ce premier conflit mondial, guerre totale qui vit périr des millions d’hommes et dont on mesure seulement aujourd’hui l’impact diplomatique, politique et économique, explique pour une large part l’intérêt porté par les générations actuelles à ce passé pourtant déjà lointain. Les productions littéraires (romans, bandes dessinées, travaux scientifiques, etc.) et cinématographiques, les sites internet consacrés à ce thème mêlant généalogie et histoire locale, les publications de lettres et de journaux de guerre sont autant de témoignages de la vitalité de la mémoire de 14-18 en ce début du XXIe siècle.

 

Au moment où nous apprêtons à commémorer le centenaire du premier conflit mondial, il a semblé nécessaire d’aborder un aspect moins connu de la Première Guerre mondiale : la vie à l’arrière du front. Comment vivait-on la guerre dans l’Aude ? Tel est le thème abordé dans l’exposition présentée aux Archives départementales du 9 avril au 14 juin 2013. Au travers de documents d’archives (et notamment des très belles affiches de propagande commandées par l’Etat à de grands artistes comme Poulbot, Adler ou Jean Droit ; livres d’or tenus par les instituteurs à la demande d’Albert Sarraut en 1914, etc.), d’objets, de cartes postales et de photographies, l’exposition évoque l’Union sacrée qui abolit un temps les clivages politiques ; les mesures d’exception (mise en place d’un régime de censure et de propagande, surveillance des étrangers) ; l’ombre que fait peser la guerre sur la vie de tous (arrivée des réfugiés, relations des familles avec les soldats sur le front, installation d’hôpitaux pour accueillir les blessés) et la mobilisation de tous ceux de l’arrière pour assurer la victoire (emprunts, front économique, ravitaillement, œuvres de guerre).

 

L’exposition est complétée par la publication d’un catalogue richement illustré (20 €).

 

Entrée libre du lundi au jeudi de 8 h 30 à 17 h 30 et le vendredi de 8 h 30 à 16 h 30
Pour plus d’informations se renseigner auprès des Archives départementales

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code