Une nouvelle ressource en ligne : les testaments des mobilisés parisiens

1ère page du testament de Marcel Etienne, Archives nationales, MC/ET/XXXIII/1865, minute du 7 novembre 1916

Une nouvelle ressource, très prometteuse, vient d’être mise en ligne par les Éditions de l’École des chartes : il s’agit de l’édition critique de testaments de guerre de Poilus parisiens (1914-1918) conservés aux Archives nationales.

Le 1er août 1914, l’ordre de mobilisation générale est décrété en France. Partant à la guerre sans savoir s’ils en reviendront, de nombreux Parisiens rédigent leurs testaments. Pour ceux d’entre eux morts au front ou de leurs blessures, ces testaments de guerre sont désormais conservés au Minutier central des notaires de Paris.
L’École nationale des chartes et les Archives nationales se sont associées pour donner la première édition scientifique et numérique des testaments des morts pour la France de trois études parisiennes, qui témoignent, dans leur forme même et leur contenu, de l’urgence de la situation et du sentiment bien présent de la mort imminente.

Pour une description de la ressource, voir le billet sur Lectures sociales de la guerre.

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code