« Du front à l’asile. Expériences de la folie de la Grande Guerre aux années 20 » – Journée d’étude au Mans

Mercredi 20 octobre 2010 – Du front à l’asile.

Expériences de la folie de la Grande Guerre aux années vingt

Bibliothèque universitaire Vercors – Salle Pierre Belon

Comment l’asile a-t-il traversé la Grande Guerre ? Est-il possible de parler de l’expérience des soldats internés durant le conflit et parfois pour de longues années ? L’historiographie la plus récente et la mémoire professionnelle, insistant toutes deux sur le rôle majeur de la Seconde Guerre mondiale comme matrice de la révolution psychiatrique du 20e siècle, ces questions portant sur la période précédente sont pour l’essentiel restées sans réponse.

Cette journée d’études prospective propose d’interroger la place de la Grande Guerre dans cette histoire en s’ouvrant aux autres disciplines.

Seront notamment abordés les thèmes suivants :
• l’expérience institutionnelle asilaire de la guerre et son impact dans l’entre-deux guerres,
• la description de l’expérience individuelle et familiale de la folie du front à l’asile.

Benoist Couliou, membre du CRID 14-18, interviendra sur le thème suivant :
« Il y a de quoi devenir fou ». Étienne Tanty et la guerre, ou la dépression contre la folie »

voir le Programme de la journée

contact : Université du Mans