Exposition à Montauban

Exposition « Hurtebise 1914 – La 1ère bataille du Chemin des Dames sous le crayon du capitaine Nougarède » du 15 septembre au 15 décembre 2007, musée de la Résistance et de la Déportation de Montauban.
Coordonnées : 33, grand’rue Villenouvelle 82000 MONTAUBAN,
tel : 05-63-66-03-11- email : musee-resistance@ville-montauban.fr
Lien site web ville de Montauban présentant l’exposition :

http://www.montauban.com/detente/detente_actualites/actu1.php

Présentation: Originaire du Tarn-et-Garonne, le capitaine Pierre-Alfred Nougarède a consigné ses croquis et notes pris sur le front en 1914 dans des carnets qui nous font entrevoir des paysages encore épargnés en ce début de guerre, mais déjà, des habitations dévastées et la mort qui rôde en permanence sur le champ de bataille. C’est ce travail de mémoire réalisé par le capitaine Nougarède que nous propose de découvrir le musée de la Résistance et de la Déportation, faisant ainsi écho en 2007, au dessein poursuivi par le soldat en entreprenant la rédaction de ses carnets : trouver un moyen pour que la France se souvienne, “pour que nos enfants, nos descendants connaissent bien les actes de dévouement, les actions d’éclat ou le sacrifice complet de chacun de ces héros”. En nous livrant ainsi,“ l’histoire véridique de faits, dits de “détail” (…) et qui sont tout à l’honneur des “petits”, des acteurs directs du drame, des simples et héroïques “poilus” ”, il nous restitue son souvenir dans toute sa force rendant imprescriptible ce témoignage rare et précieux sur ce que fut le quotidien des soldats sur le front de 1914. Attaché à développer ses échanges culturels en nouant de nouveaux partenariats, le musée de la Résistance et de la Déportation de la Ville de Montauban a collaboré à une première exposition en 2006 à Craonne, village proche du Chemin des Dames, organisée en partenariat avec la municipalité de Craonne et le Collectif de recherche international et de débat sur la Grande Guerre. Après ce “retour aux sources”, il était naturel que le musée de la Résistance et de la Déportation, propriétaire du fonds Nougarède depuis 1998, présente ce témoignage à Montauban, ville que le capitaine Nougarède a bien connue.

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code