Imprimer cet article Imprimer cet article

GUERRINI Irene, PLUVIANO Marco, Le Fucilazioni sommarie nella prima guerra mondiale (par Frédéric Rousseau)

GUERRINI, Irene, PLUVIANO, Marco, Le fucilazioni sommarie nella prima guerra Mondiale, Udine, Gaspari, 2004.

Avec ce livre consacré aux exécutions sommaires en Italie durant la Première Guerre mondiale, Marco Pluviano et Irene Guerrini éclairent une des pages les plus obscures de la répression militaire. Fondé sur l’analyse serrée d’un document exceptionnel, la Relazione sulle fucilazioni sommarie durante la Prima Guerra Mondiale rédigé en septembre 1919 par l’avocat général militaire, Donato Antonio Tommasi, et recoupé par d’autres documents d’archives et des témoignages, ce travail pionnier parvient à établir un chiffrage de cette répression infrajudiciaire qu’il est ailleurs si difficile d’approcher. Pour l’Italie, les chiffres sont donc les suivants : sur 5 millions et demi de soldats, on compte 650 000 morts, 750 exécutions judiciaires (on renvoie à ce sujet le lecteur à la communication de Bruna Bianchi dans les actes du colloque La Grande Guerre, Pratiques et expériences, Privat, 2005 ; le cas bulgare est également examiné dans ce volume) et au moins 290-296 exécutions sommaires d’hommes abattus dans le mouvement de la bataille ou juste après, en application des ordres donnés par Cadorna qui voyait dans la répression pour l’exemple le seul moyen de maintenir la cohésion de ses troupes. Ce chiffre solide accrédite la thèse du faisceau de facteurs explicatifs de la relative bonne tenue des troupes au feu. Sans nier le poids du ressort patriotique, qu’après les travaux de Giorgio Rochat on sait avoir été très faible dans l’armée italienne, il est dorénavant plus clairement établi que la pression disciplinaire, explicite et plus encore implicite, joua tout son rôle pour obtenir l’obéissance des soldats. Saluons donc et faisons connaître cette belle avancée historiographique italienne !

Frédéric Rousseau

Aucun commentaire pour l'instant

Vous pouvez être le premier à faire un commentaire !

Ecrivez un commentaire

  • Recommandation : Veuillez rester courtois ; merci de ne pas inclure de liens vers d'autres sites. Les commentaires sont modérés et n'apparaissent pas immédiatement.