Parution : 1914-1918, Identités troublées (Actes du colloque de novembre 2010)

En 1914-1918, des millions de soldats sont « morts pour la patrie », dans une guerre qui semble avoir poussé à son paroxysme l’affrontement des nations. Mais ces combattants, comme les hommes et les femmes en arrière du front, ont de multiples identités antérieures : Français ou Allemands, mais aussi Alsaciens, Bavarois ou Parisiens ; nobles, intellectuels, paysans ou artisans ; ils vivent en république, sont sujets d’une monarchie ou d’empires autoritaires ; ils ont des convictions et des engagements politiques et syndicaux, quelquefois pacifistes. Comment la guerre transforme-t-elle ces appartenances ? La loyauté à la nation efface-t-elle les identités sociales, sexuelles, régionales qui ont été construites avant 1914 ? Quelles ruptures la guerre introduit-elle dans la façon de se percevoir et de percevoir les autres ? Quelles tensions opposent, sous le vernis des unions sacrées, les membres des sociétés en guerre ? Sous l’uniforme, quel est le sens de la guerre pour tous ceux, Alsaciens-Lorrains, Corses ou Amérindiens, dont l’appartenance nationale est plus qu’ambiguë ?

Ce volume présente les Actes du colloque de novembre 2010 tenu à Laon et Craonne et organisé par le Crid 14-18.

François BOULOC, Rémy CAZALS et André LOEZ (dir.), 1914-1918, Identités troublées. Les appartenances sociales et nationales à l’épreuve de la guerre, Toulouse, Privat, 2011, 387 p., 25€.

L’article de Jean-Paul Pellegrinetti « Identité et Grande Guerre. Les Corses dans la Première Guerre mondiale » étant paru sans ses notes, nous en proposons ici la version complète en téléchargement (format .pdf)

SOMMAIRE

 

INTRODUCTION p. 7

 

PREMIÈRE PARTIE : LES CLASSES SOCIALES SOUS L’UNIFORME

 

André LOEZ et Nicolas MARIOT

Brassage des corps et distances sociales : la découverte du peuple par la bourgeoisie intellectuelle dans les tranchées de 1914-1918 p. 17

Alexandre LAFON

Être camarade. Identité(s) et liens de sociabilité dans l’armée française (1914-1918) p. 33

Bertrand GOUJON

Insertion et distinction nobiliaires parmi les combattants français de la Grande Guerre p. 47

 

Benoist COULIOU

Ulysse et Damoclès. L’identité sociale des combattants français et leur perception de la durée (août 1914-décembre 1915) p. 61

Cédric MARTY

Le corps à corps au prisme des identités sociales p. 73

 

François BOULOC

La part des aspirations démocratiques dans la parole et l’expérience combattantes p. 85

DEUXIÈME PARTIE : COMBATTANTS ENTRE DEUX APPARTENANCES

 

Yohann CHANOIR

Deutschland u?ber alles ? La Vaterland à l’épreuve des identités régionales durant la Grande Guerre p. 101

Raphaël GEORGES

L’identité tourmentée des soldats alsaciens-lorrains au sortir de la guerre p. 115

 

Jean-Paul PELLEGRINETTI

Les combattants corses dans la Première Guerre mondiale p. 129

 

John Paul NEWMAN

Les héritages de la Première Guerre mondiale en Croatie p. 141

Thomas GRILLOT

Mémoire de la Grande Guerre et négociation identitaire chez les Indiens des États-Unis p. 153

TROISIÈME PARTIE : MÉTIERS ET MILITANTISMES À L’ÉPREUVE DE LA GUERRE

 

Christian CHEVANDIER

Gardiens de la paix dans la Grande Guerre p. 169

David AUBIN, Hélène GISPERT et Catherine GOLDSTEIN

Les mathématiciens français dans la Grande Guerre p. 183

Sylvain BERTSCHY

Grande Guerre et infirmité : la fin des inutiles au monde ? p. 199

 

Vincent VIET

Médecins et médecine de guerre : les origines confisquées de la politique de santé publique en France p. 213

Alain BOSCUS

La perturbation des identités syndicales et militantes p. 227

 

Sean BRADY

Les manifestations populaires et l’expérience italienne de la Grande Guerre : la province sicilienne de Catane (mai-juin 1917) p. 243

 

Anne-Marie SAINT-GILLE

Mutations des identités pacifistes allemandes entre 1914 et 1918-1919 p. 255

 

Béatrice PISA

L’évolution de l’identité féminine en Italie au cours de la Grande Guerre p. 269

 

Stéfanie PREZIOSO

Identités militantes et identités nationales dans le débat italien d’après guerre p. 283

 

QUATRIÈME PARTIE : LES AMBIGUÏTÉS DES IDENTITÉS « NATIONALES »

 

Maurice CARREZ

Première Guerre mondiale et identité nationale en Finlande p. 299

 

Caoimhe GALAGHER

Neutralité éclatée : la réaction de la presse suisse à l’invasion de la Belgique p. 313

 

Rémi DALISSON

Journées de guerre et fêtes nationales : une politique culturelle au service d’une légitimation identitaire (1914-1918) p. 327

 

Marie LLOSA

Le poilu, outil de marketing patriotique p. 341

 

Philippe SALSON

Des identités sociales en crise. Les effets de l’occupation militaire dans le champ social à travers les journaux de civils de l’Aisne p. 355

 

Stéphane BEDHOME

Formation et dynamiques sociales d’une identité : les « sinistrés » du chemin

des Dames (1919-1939) p. 369

 

CONCLUSION p. 383

 

 

 

Identité et Grande Guerre.

Les combattants corses durant la Première Guerre mondiale.

Pour partager cet article

One thought on “Parution : 1914-1918, Identités troublées (Actes du colloque de novembre 2010)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code