Chronique – Brefs souvenirs 9/12 Cinq cents témoins de la Grande Guerre

Brefs souvenirs 9/12 Cinq cents témoins de la Grande Guerre

En 2009-2010, le CRID cherchait un grand projet collectif pour marquer le centenaire de 1914-1918. Vint une idée un peu folle : créer une collection de livres de témoignages, un par département. La répartition de nos adhérents à travers la France laissait entrevoir une réalisation possible si on l’étalait sur plusieurs années… Mais le projet fut immédiatement torpillé par la phrase d’un politiste bien informé : « Il n’y aura plus de départements en 2014 ; ils auront été supprimés d’ici là ! »

Il fallut se replier sur la formule d’un livre d’analyse de témoignages qui pourrait venir en complément de celui de Jean Norton Cru. Celui-ci avait réuni 250 témoins en 1929 ; pour être pris au sérieux, il était nécessaire d’en trouver autant, différents. Nous en avons rapidement compté 300, puis 400. Pouvions-nous arriver à 500 ? Ce nombre a même été légèrement dépassé. Et tant qu’il s’agit de chiffres : le livre a 5 auteurs principaux, tous membres du CRID (Rémy Cazals, Jean-François Jagielski, Alexandre Lafon, Cédric Marty, Yann Prouillet), et 28 autres auteurs dont 11 membres du CRID. De nombreuses illustrations. Quatre index précieux : lieux, personnes, unités pour les militaires, thèmes. Alors que, dans le livre de JNC en 1929, les témoins appartenaient aux classes dirigeantes, intellectuels et étudiants, notre ouvrage de 2013 compte 50 % de témoins venant des classes populaires, paysans, artisans, ouvriers, petits commerçants, instituteurs ruraux…

Cerise sur le gâteau : la couverture dessinée par Tardi. Son point de départ (reproduit en illustration de cette chronique) est son dessin de dédicace lors d’une journée du livre de Craonne. Je lui ai demandé un Barthas écrivant sur son carnet, sous le regard surpris d’un rat des tranchées. Pouvions-nous utiliser le dessin pour la couverture de notre livre ? Tardi l’a redessiné et nous l’a offert gracieusement. Précisons que Tardi est un ami du CRID et de Craonne, et un lecteur de Barthas dès l’origine.

À partir des notices de ce dictionnaire, et en croisant les données, 23 chroniques ont été envoyées à la mission du Centenaire. Elles sont consultables (octobre 2020) sur

https://www.centenaire.org/fr/les-temoins-de-la-grande-guerre

La première est datée du 31 juillet 2014, cent ans après l’assassinat de Jean Jaurès ; les 23 chroniques sont datées de 2014 et 2015 :

1. Les témoins de Jaurès

2. Quatre grands-parents

3. Trois garçons de Murat-sur-Vèbre

4. Témoin et auteur de Témoins

5. Journaux intimes de femmes sous l’occupation allemande

6. Jeunes instituteurs

7. Le caporal et son capitaine

8. Parisiens

9. Souvenirs d’enfance

10. Gens de Savoie

11. Soigner en première ligne

12. Deux officiers d’administration d’ambulance

13. Un poilu qui n’aimait pas la guerre

14. La guerre à Mende

15. Alsaciens et Lorrains

16. Meunier blanc et meunier bleu

17. Soignés par l’ennemi

18. Hommage à Bretagne 14-18

19. Hommage à la FAOL

20. « Un avant-goût du pays »

21. Médecins des ambulances

22. Que dire de Poincaré ?

23. Et si nous parlions des chevaux…

Rémy Cazals

Prochaine chronique : Brefs souvenirs 10/12 Du nouveau sur Jules Puech

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code