Parution : À l’assaut ! La baïonnette dans la Première Guerre mondiale

Le chercheur du CRID 14-18 Cédric Marty vient de publier un ouvrage issu de sa thèse sur les usages et les représentations de la baïonnette au cours de la Grande Guerre.

Baïonnette au canon ! » « En avant, à la baïonnette ! » Les conscrits de 1914 sont d’abord des fantassins, préparés à faire la preuve de leur bravoure lors d’assauts et de combats au corps à corps à l’arme blanche, où ils surpassent leurs ennemis et remportent la victoire.
Pourtant, dans les tranchées, la réalité est tout autre. Sur un champ de bataille bien peu propice à l’héroïsme et face à la puissance destructrice des pluies d’obus, au feu de l’artillerie, aux attaques chimiques et aux raids de l’aviation, les soldats tombent en masse et sont tués à distance dans une guerre résolument moderne.
Par-delà les mythes et les images d’Épinal, à hauteur d’hommes, la véritable histoire d’une arme devenue paradoxalement l’emblème de la Première Guerre mondiale.

Le livre a d’ores et déjà été remarqué par Frédéric Pagès dans Le Canard enchaîné du 3 octobre. Son compte-rendu est à découvrir ici.

Les références :

Cédric Marty, À l’assaut ! La baïonnette dans la Première Guerre mondiale, Editions Vendémiaire, 312 pages, 23 euros

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code