Gay, Lucien (1892-1917)

Né à Bordeaux le 5 mai 1892, employé de commerce dans le civil et sergent au 57e RI pendant la guerre, Lucien Gay s’est trouvé au cœur des combats du Chemin des Dames et a été tué de deux balles de mitrailleuse, dans le secteur de Vauclair-Craonne, le jour même de son vingt-cinquième anniversaire (5 mai 1917). Il n’a pas de tombe, mais la famille a reçu, troués par les balles, son livret militaire et le carnet sur lequel il avait noté le nom des hommes de sa section avec leurs fonctions et les outils dont ils étaient responsables. Dans une lettre à ses parents, du 12 avril, quelques jours avant le déclenchement de l’offensive Nivelle, il exprimait l’espoir de faire partie de « ceux qui auront le bonheur de s’en sortir ».
Rémy Cazals
*Documents reproduits par Damien Becquart dans La Lettre du Chemin des Dames, n° 22, été 2011.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*