Moulis, Charlotte (1891-1957)

1. Le témoin

Née à Albi (Tarn) le 16 avril 1891. Domestique engagée par la famille de Moustier, elle est aide de cuisine, sous les ordres du chef Thibault au château de Clémery, près de Nomény (Meurthe-et-Moselle). Restée célibataire, elle est décédée à Albi le 12 septembre 1957.

2. Le témoignage

Sur un petit carnet, Charlotte Moulis a pris des notes d’août 1914 à janvier 1915, texte qui se termine par la phrase : « Six mois de front inoubliables ». Le carnet (qui contenait aussi un certificat de bonne conduite) a été retrouvé dans le tiroir d’un meuble acheté aux enchères plus de vingt ans après son décès, qui appartenait peut-être à sa soeur. Il est publié dans Récits insolites. Carnets de Charlotte Moulis, Emile Bonneval, Etienne Loubet, présentation générale de Rémy Cazals, Carcassonne, FAOL, collection « La Mémoire de 14-18 en Languedoc », 1984, 67 p. [Charlotte Moulis : Six mois de front inoubliables, p. 13-33], illustrations.

Il est intéressant de remarquer que la fille des châtelains, Anne-Marie de Moustier, a publié son propre récit ; il existerait également un texte écrit par sa mère, la comtesse de Moustier elle-même.

3. Analyse

Le château de Clémery se trouve quasiment sur la frontière de 1914 entre la France et l’Allemagne. Pendant six mois, le secteur est épargné par les tirs d’artillerie, si bien que les nobles propriétaires et leurs serviteurs peuvent rester au château. La guerre qui se déroule à proximité, et jusque dans le parc, n’oppose que des patrouilles et ne fait que quelques morts et quelques blessés, soignés au château, qu’ils soient français ou allemands. Ceux-ci étant qualifiés de Prussiens, cela renforce encore le caractère anachronique de ces épisodes. Ce n’est qu’en janvier 1915 que Charlotte emploie le mot « les Boches » et que l’artillerie rend impossible de rester au château. Auparavant, Charlotte avait décrit les atrocités commises à Nomény, et la victoire de la Marne alors que tout le monde croyait que les combats avaient encore lieu en Belgique.

4. Autres informations

– Anne-Marie de Moustier, Six mois dans un château aux avant-postes. Journal de guerre du 1er août 1914 au 15 janvier 1915, s. l., 1916, 183 p. [se trouve à la BM de Nancy].

Rémy Cazals, 12/2007

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*