Chassinat, Céleste (1878-1922)

Née à Yèvre-la-Ville (Loiret) le 10 mai 1878. Épouse d’André Charpin (voir ce nom). Pendant la guerre et la captivité de son mari, elle lui envoie lettres et colis et elle fait tourner l’exploitation agricole. Les lettres de Céleste n’ont été conservées que pour la période d’août 1914 à janvier 1915, ainsi que quelques-unes de l’automne 1918. Elles constituent un témoignage précieux sur le rôle des femmes à la campagne. Elle est décédée le 3 octobre 1922.
Photo de Céleste dans 500 Témoins de la Grande Guerre, p. 131.
Voir aussi Françoise Moyen, « Paysanne, femme d’artisan, Le travail des femmes à la campagne pendant la Grande Guerre », dans Travailler à l’arrière 1914-1918, Actes du colloque international de mai 2013, Carcassonne, 2014, p. 101-111 avec photos de Céleste et de ses enfants [la paysanne évoquée dans le titre est Céleste Chassinat ; la femme d’artisan est Désirée Frémond (voir ce nom)].

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*